mercoledì 28 maggio 2014

Il TAITANGO vola a Casablanca!!!






"Une façon de ressentir le tango de l'intérieur, un mode pour danser dans l'espace, un duel sans combat"


Giuseppe Lotito et Cristina Scimè, danseurs et enseignants internationaux, viennent sur Casablanca du 30 mai au 2 juin 2014 pour vous faire découvrir cette discipline lors d'un worshop intensif.


Taitango®, c'est une fusion entre le contact improvisé, le Tai Chi, l'Aikido et le Tango Argentin. C'est aussi un instrument de prise de conscience, de divertissement et de travail corporel.

Le Taitango aide ainsi à développer la capacité de se mouvoir avec aisance et permet de suivre et d'interpréter tout type de musique.

La "recherche du geste" et "l'entraînement à l'harmonie" sont les principaux guides d'une préparation qui porte ses fruits dans le tango classique dans ses formes les plus variées jusqu'au tango contemporain, et bien au-delà, donne un sens profond à l'ensemble Musique-Corps-Emotions.

Programme des leçons :
Leçon 1 : La Résonance
Le Qi Kong comme perception de sa propre respiration et le Tui Shou comme instrument de perception de l'autre.
L'équilibre "Instable" devient alors une façon de danser en résonance et en connexion avec le mouvement du partenaire.
Application : Marche et déplacements variés simples.

Leçon 2 : Le Partage de l'espace
Percevoir et partager l'espace, à l'aide du Tui Shou à 2 mains comme instrument de communication.
Le plein et le vide.
Application : les 4 Sacadas (avant, arrière, de côté, et en rotation)

Leçon 3 : La Danse est dans la rotation
La rotation comme une danse suprême de défense - attaque - séduction
La prise de conscience des 3 axes de rotation
Le principe du Chan Ssu Chin et la Queue du Dragon
Application : Tours et autres Rotations

Leçon 4 : Le visible et l'invisible
La sphère invisible
Les extra-rotations
Application : Boléos dans les axes

TARIF : 650 DH pour les 4 leçons

Informations pratiques et inscriptions sur cette page.
Sites web : www.taitango.com www.tangodoble.net
http://tangoamilano.blogspot.it/


Nessun commento:

Posta un commento